Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Le BÂTON de l'ÉCOLE de JOINVILLE

 

 

 

Technique de Bâton français, développée à l'école militaire de Joinville-le-Pont entre 1852 et 1939.

 

 

Cette école prestigieuse formera les cadres militaires et civils d' éducation physique. Elle s'appellera successivement, École normale de gymnastique de Joinville-le-Pont, École normale de gymnastique et d'escrime en 1872, enfin École supérieure d'éducation physique en 1925.

  

La méthode dite de "Joinville", recherchait essentiellement l'éducation du corps par l'exercice d'une gymnastique utilitaire et non le véritable combat comme l'attestent les documents d'époque.
D'ailleurs, afin d'accroître la motricité et l'aspect démonstratif, elle n'hésitait pas à développer les changements de mains, au prix d'une relative perte d'efficacité. Enfin, dans l'assaut, elle alternait conformité et inversion de garde et prévoyait des coup de bout au niveau médian.             
        
                                            
                                     
 
                                                                                                             
                        

 

 

 

                    Bâton de l'École de Joinville 6                        Bâton de l'École de Joinville                           Bâton de l'École de Joinville 10                                              

 

 

 

 

 

 

Il convient de préciser que le bâton de l'École de Joinville du 19e siècle, se pratique en respectant le principe fondamental d'efficacité, établi en canne :

 

"Les coups d'attaque par moulinets horizontaux ou verticaux ainsi que les coups de bout par pointe ou talon sont réalisés par développement complet du bras".

 

Le Bâton français regroupe les techniques du bâton fédéral et celui de l' École de Joinville. Mais il existe également, d'autres techniques de bâton très anciennes... le Makila au pays Basque, le Penn Baz en Bretagne et le bâton provençal.

 

 

 

La prise du Bâton de l'école de Joinville diffère du Bâton « Fédéral ». La main avant, directrice, est en supination, la main arrière, dite de soutien, en pronation à 20 cm du talon (le gros bout). Constitué de noisetier, d’aulne noir ou d’orme, la longueur de ce bâton variait entre 1m 60 et 1m 80.

 

 

 

           

                                                                                                                              
                            Bâton de l'École de Joinville y                               Bâton de l'École de Joinville a 
                                                   
                                                   
 
                                                                                                                                                           
  

 

 

TECHNIQUES :

 

- Mise en garde en 3 temps

 

- Moulinets horizontaux

 

- Brisés, enlevés

 

- Coup de bout de pointe, de talon

 

- Coup de revers

 

- Coups de figure à droite, à gauche

 

- Coups de flanc à droite, à gauche

 

- Parades...

 

- Le salut

 

- Les leçons sur 2 et 4 faces

 

 

 

Toutes ces techniques s'effectuent sur la droite de son partenaire, en 1 temps et sur la gauche, en 2 temps. 

 

 

 

 

 


 



 

 

« Tout le monde a vu, dans nos régiments, l'exercice du Bâton. Il n'en est pas de mieux approprié au but. Les bras et les jambes sont assouplis, agiles, vifs. C'est l'harmonie dans l'attitude, l'équilibre dans le mouvement, la promptitude dans le coup d'oeil. Si les jeunes gens avaient à se livrer à un exercice de cette nature pendant plusieurs années, avant la conscription, l'armée elle-même y trouverait un avantage considérable. » 1868

 

 

 

1874 : L’Ecole de Joinville effectue une  des toutes premières représentations publiques.

 

 

« Devant la redoute de la Faisanderie, 327 élèves, dont 52 marins, exécutèrent d’abord des mouvements d’ensemble au bâton... »     Revue maritime et coloniale

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie : 

 

 

1875 : Manuel pour l'enseignement de la gymnastique et de l'escrime

 

1878 : Manuel de gymnastique

 

1884 : Manuel de gymnastique pour l'enseignement de la gymnastique et de l'escrime

 

1886 : Manuel de gymnastique théorique et pédagogique

 

1891: Manuel d'exercices gymnastiques et de jeux scolaires

 

1895: Manuel d'Infanterie à l'usage des sous officiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIDÉOS :    

 

 

 

 

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                        Bâton de l'École de Joinville                               Bâton de l'École de Joinville 2                               Bâton de l'École de Joinville 4                 

 

 

 

 

 

                                                   Bâton de l'École de Joinville                                    Bâton de l'École de Joinville x             

 

 

 

 

 

                          Bâton de l'École de Joinville 6                            Bâton de l'école de Joinville-copie-1                           Bâton de l'Ecole de Joinville parade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Brevet de bâton - école de Joinville

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by