Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   LE BÂTON FÉDÉRAL - BÂTON FRANÇAIS

 

 

 

Depuis les temps les plus reculés, l'homme utilise le bâton pour s’appuyer, marcher et se défendre et survivre. Il en a fait un outil à fouiller, cueillir, un symbole de puissance, militaire et religieux, un accessoire du costume, et enfin une pratique sportive codifiée. Frère aîné de la canne, le bâton connaît un regain de popularité.

 

Le bâton a toujours été une arme redoutable, pour qui savait s’en servir. Cette arme de défense était autrefois celle des manants et du peuple, mais aussi des célèbres compagnons du Tour de France qui maniaient également la canne et l'espadon...

 

                 

« Dans les professeurs que nous avons cités, tous tirent le Bâton ; j’ai encore reconnu en Michel, dit Pisseux, une exécution extraordinaire dans cet exercice, un développement surprenant... » 1843 

 

 

 

Le bâton « fédéral » a été officiellement relancé en 1975, par Maurice Sarry, alors responsable national de la Canne au sein de la F.F.B.F.S.

 

 

 

 

 

Description :

 

Le bâton fédéral est constitué de châtaignier. Ce bois résistant, souple et léger, correspond le mieux aux assauts de canne et de bâton. Il a la particularité de ne pas "casser sec"; lorsqu'il est fêlé, il produit à l'impact un bruit caractéritique qui prévient le tireur, et permet d'éviter tout risque de blessure.

 

Il se tient les 2 mains en pronation, garde à gauche; jugé trop dangereux pour le combat, il existe depuis 2013 en compétition, mais sous une forme technique : Le challenge national de bâton. 

 

On retrouve les principes généraux de la canne, ses techniques, à l’exception de certaines spécificités telles que : les talonnettes provençales, les coups de bouts et autres « bottes  spéciales »...

 

 

Il mesure 1m 40 pour un poids de 350 g.    

 

 

 

 

 

 

                                                               Baton-federal-ou-francais-la-garde-Rose-couverte.jpg                                     Bâton fédéral - bâton français 6

 

 

 

 

 

 

Deux règles de base à respecter :

 

 

- Le principe d'efficacité qui se trouve dans l’amplitude de la trajectoire : 

« Tout coup, pour être efficace, doit être armé et développé complètement. »

 

 

- Le principe de parade ou esquive-riposte.

 

 

 

 

 

 

Le bâton français se pratique dès l'âge de 8 ans, il est complet, ludique et sans danger. Napoléon Laisné, un des 2 fondateurs de la célèbre école militaire de Joinville (1852), aujourd'hui l'INSEP, disait du bâton : 

 

« Je place cet instrument au premier rang... Il produit d'excellents effets sur la santé ainsi que la tenue. »

 

 

« Tout un art s’attache à l’exercice du bâton, pour celui qui pratique ces exercices avec assiduité. »  

 

 

 

 

                               Bâton-canne-francaise-Rose couverte Sam                            Baton-federal-francais-canne-Anh-Thu-Agnes                               Bâton fédéral - bâton français 9                        

 

 

 

 

 

 

 

 

TECHNIQUES :

 

 

- Le salut 

 

- La garde

 

- Le brisé, le double brisé

 

- L’enlevé

 

- Le croisé tête

 

- Le croisé bas

 

- Les latéraux extérieurs et croisés

 

- Les parades

 

- Les voltes

 

- Les fentes

 

- Le "Kémitsu"

 

- Les talonnettes provençales

 

 

L’essentiel des coups se portent sur 3 niveaux (Tête-figure, flancs, jambes (de la cheville au genoux), sur des lignes horizontales ou verticales.

 

 

Comme pour la canne, il faut « armer » ses coups, les contrôler, ne pas changer de trajectoire, frapper avec le quart supérieur du bâton, respecter la distance et les surfaces de frappes autorisées.

 

 

 

 

 

                                     Baton-federal-ou-baton-francais---canne-de-combat-rose couv                                          Baton-federal-ou-baton-francais---canne-de-combat                 

 

 

 

 

 

 

                                                                  Baton canne-francaise-de-combat                                                Bâton fédéral - bâton français 7

 

 

 

 

Peu enseigné dans les clubs de canne, le bâton fédéral est loin d’avoir livré toute sa richesse ! Sa pratique aux côtés de la canne s’avère indispensable. Avec le bâton de l'École de Joinville, il constitue le bâton français.

 

 

Il existe également, le makila (canne basque), le penn-baz (bâton breton) et une autre méthode, celle de Roger et Jean Lafond qui enseignent, le bâton, le double bâton et la canne, mais sous une forme totalement différente.

 

 

 

 

 

                                     Bâton fédéral français o                                        Bâton fédéral français                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by