Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  

- Louis Leboucher.

" Théorie pour apprendre à tirer la Canne " -  planches.

- Caricature de Louis Leboucher.

- Lettre à Théophile Gautier. 

  

 

 

 

 

 

 

 

        LOUIS-ARMAND-VICTORIN LEBOUCHER (1807-1866)

 

 

 

" Leboucher a l’exécution facile dans l’art de la savate, mais l’exercice de la Canne est son exercice favori, celui qu’il aime, qu’il vénère, celui enfin où il excelle ... " Michel, dit Pisseux

 

 

 

 

                                           Louis Leboucher - professeur de canne, bâton, boxe frança

 

 

                 " S'il avait été un peu moins brutal, il aurait fait fortune ! " J. Charlemont

 

 

 

 

Petit, trapu et à forte musculature, ce rude tireur originaire de Rouen, « monte » à Paris, suivre les cours de Michel, dit Pisseux ainsi que des frères Lecour. Il s’installe ensuite, 20 rue de la Michodière. Il sera le premier à publier un ouvrage technique sur la Canne en 1843.

 

Avec sa longue redingote noire et son chapeau haut de forme, il présentait un peu l'allure de ce qu'on appelait sous l'empire, un "Décembriseur". Leboucher sous ses formes assez rudes, cachait un coeur excellent; il était charitable, très serviable, et de relations agréables. Il y avait en lui deux contrastes : la brute et le sentimental.

 


                                      

 

                                 Théorie pour apprendre à tirer la Canne en 25 leçons - L

 

 


 

 

"M. Leboucher est un professeur de talent dans l’art de la Canne ; il la développe excessivement bien, il en fait la voltige admirablement ; c’est un homme qui possède une dextérité magnifique, une exécution facile, un développement gracieux."   Michel, dit Pisseux

 

 

Professeur de Canne, de grand Bâton, de boxe anglaise et française, il enseigne une méthode d’auto-défense : la "défense du voyageur", en 3 leçons; beaucoup d'étrangers, de passage à Paris, venaient à la salle afin d'apprendre à se défendre. Le style de ses leçons s’en ressent; son enseignement est dur, violent, spontané, instinctif... chaque geste doit être efficace ! Il engage ses élèves à fréquenter les lieux mal famés pour "faire la pratique".

 

Sa Canne de démonstration était un énorme cornouiller, très lourd et dont la sensation devait être fort désagréable à quiconque l'éprouvait... Leboucher était vraiment superbe, sa... trique à la main; il était flamboyant ! Sa méthode consistait à tirer à fond, par développement; il ne touchait pas toujours doucement.

 

 



                                                                                                                
           Louis Leboucher portrait - canne, bâton, boxe française                                 Louis Leboucher pendant ses cours de canne, bâton et boxe

 

 "Eh bien ! S’est-on un peu battu hier ? Vous savez mes enfants, sans cela vous n’arriverez jamais à rien!"
 

 

 

 Très soucieux de son art, il ne négligeait rien pour s'assurer le concours des professeurs les plus renommés, ainsi que les élèves les plus remarquables : de Canne, d'escrime, de boxe et d'exercice de force. Il produisait des assauts publics exécutés dans les salles Montesquieu, Valentino, la Redoute, au Casino des Arts et chez Markowski, qui rencontraient toujours beaucoup de succès.

 

 Il organisait également, en petit comité dans la salle du passage Verdeau, des soirées très recherchées par les amateurs comme Théophile Gautier ou Pierre Dupont.

 

 

 

 

 

 

Il publie en 1843, la première "Théorie pour apprendre à tirer la Canne" !

 

 

 

 

 

                Canne Leboucher Louis - fente avant                                       Canne Leboucher - coup-de-figure-frappe-en-dedans---Parade-                          

 

 

 

 

 

 

               Canne Leboucher - technique en flanc                          Canne Leboucher technique                                             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Louis Leboucher, canne, bâton, boxe française - caricatur                        La salle de Louis Leboucher - canne, bâton, boxe -copie-1

 

 

« ... Le père Leboucher, lui, avec une voix de vieux grognard, une mine rébarbative, est un tireur de Canne des plus terribles, et il faut entendre le poteau vibrer sous son coup de poing ! »  

 

 

 

 

 

De nombreuses personnalités seront ses élèves : Théophile Gautier, Pierre Dupont, Alexandre Dumas, Gérard de Nerval, Hugo, Balzac, Rossini... 

 

 

 

 

 

 Lettre à Théophile Gautier, le 26 octobre 1848

 

" J’ai lu avec un bien vif plaisir le compte-rendu de l’assaut donné en mon nom à la Salle Montesquieu. Je vois que vous avez bien voulu honorer l’assemblée de votre présence et je regrette vivement de ne vous y avoir pas vu pour vous présenter mes hommages, persuadé que vous daigneriez vous occuper de moi dans votre revue de la semaine.

 

Vous voulez bien encourager les arts quelqu’ils soient, honneur à vous. Et tout en instruisant la masse vous prêtez un appui à l’artiste qui conserve pour vous une éternelle reconnaissance.

Recevez, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



                                      
      

       

Partager cette page

Repost 0
Published by